Présentation du logiciel Linux

Vous avez déjà certainement entendu de Linux ? Il s’agit d’un système d’exploitation comme Windows, ou plus précisément le noyau d’un système d’exploitation (SE) GNU/ Linux. On peut travailler sous Linux tout comme on utilise Windows, bien que leur fonctionnement diffère. Ce SE libre est créé en 1984 par Richard Stallman. En 1983, il a invité les hackers à donner un coup de main à son développement. Mais celui-ci n’est opérationnel qu’en 1991 où un étudiant Linus Torvalds a conçu le noyau Linux afin de remplacer Hurd, l’ancien noyau peu fonctionnel qui est toujours en essai expérimental. Au début, l’installation d’un SE Linux exigeait des bonnes connaissances en informatique et l’utilisateur doit faire l’installation un par un. Par la suite, il peut avoir à sa disposition des ensembles de logiciels permettant de former un système complet. Citons entre autres des disquettes contenant des logiciels, le Softlanding Linux system, l’Yggdrasil Linux/GNU/X, le Slackware ou encore le Debian.

Comment fonctionne ce système ?

En tant que système d’exploitation libre et gratuit, l’utilisation, la modification, ou la redistribution est ouverte à tous les utilisateurs. Ce qui l’a rendu plus populaire que le système Unix qui étaient proposés à un prix exorbitant. Même les grandes marques qui on leur propres Unix en font appel

presentation-avis-linux

à savoir l’IBM, HP etc. Concernant la prise en main, comparé à Windows, Linux demande plus de temps pour s’adapter au système. Cependant, avec les nouvelles distributions telles que Ubuntu ou Mandriva, l’utilisation est simplifiée. Le système permet le traitement de texte avec son Open Office, la conversion des CD avec son K3B… Bon nombre de ses distributions sont gratuites et même ceux qui sont payantes sont proposées à un tarif abordable, 40 euros pour Mandriva Discovery. Ce dernier est un système Linux incluant l’Open Office. A la différence d’autres SE comme Windows, qui abandonne les versions anciennes et ne corrigent plus leurs failles, la continuité de la mise à jour de Linux est assurée. En revanche, les distributions gratuites ne contiennent pas de support en ligne. Les jeux créés par des éditeurs pour ce système sont presque aussi inexistants.

Les points forts de Linux

Linux permet la customisation à sa guise, par exemple le changement de l’interface graphique. On peut également modifier l’apparence des fenêtres, son démarrage, le comportement de la souris, ou encore la façon dont se fait la gestion de la connexion en ligne. En plus, tout peut être automatisé chez Linux. A titre d’exemple, on peut faire un script qui indique à l’ordinateur de s’éteindre à telle ou telle heure. On peut faire la reconfiguration du firewall à l’heure de son choix etc. L’utilisateur dispose aussi le droit d’accéder aux fichiers sources du système. C’est pourquoi on a dit qu’il est modifiable. Les curieux peuvent alors en apprendre beaucoup sur le fonctionnement interne et peuvent corriger les bugs. Un autre avantage intéressant, il ne nécessite pas de mise à jour de pilote et il peut fonctionner avec une configuration minimale de 256 mo et 4 Go de DD. Enfin, ce système offre plus de sécurité comparés aux autres SE sur le marché car il permet entre autres l’interdiction d’accès à l’internet et limites les abus comme le streaming (voir cet article)…